Noeuds de cravate


Qui dit nouveau boulot, dit être bien habillé. Il faut être classe et élégant. Evidemment, il n'y a pas que le premier jour qu'il faut l'être ! Mais c'est l'occasion de réviser ses classiques, et je pense particulièrement au noeud de cravate.

J'ai une ribambelle de cravates dont les noeuds sont déjà faits. Je n'ai pas besoin de les refaire. Sauf si vraiment je ne suis pas satisfait du résultat. Mais en l'occurence, pour un nouveau costume, avec une nouvelle chemise, j'ai aussi opté pour une nouvelle cravate.

Les noeuds de cravate ne sont généralement pas très compliqués à faire. Tout du moins, le grand classique du genre : le noeud simple (aussi appelé four-in-hand à l'anglaise) est par définition simple à réaliser.

Le noeud simple est le plus couramment utilisé. Il est facile à mémoriser. Il convient bien à tout type de cravate : fine ou épaisse. Par contre, son principal défaut est qu'il semble toujours être légèrement de travers. L'effet est peut-être moins flagrant lorsque la cravate est très serrée ou si elle est suffisamment large. Mais généralement, on préfèrera des noeuds plus complexes qui ont une meilleure tenue et sont bien droits. Malheureusement, les noeuds plus compliqués conviennent moins bien aux cravates courtes et épaisses, et surtout, ils sont plus difficiles à mémoriser.

Les noeuds les plus courants sont :

Le noeud double (aussi appelé double-simple ou Prince Albert) est un sans doute un peu moins oblique que son petit frère, le noeud simple, et il se prête bien aux cravates suffisamment longues et pas trop épaisses.

Les noeuds de la famille des Windsor sont eux plus stables et non pas ce léger effet de travers qu'ont les noeuds simples. Par contre, comme tout noeud plus complexe, je trouve qu'il va mieux aux cravates fines, et cela permet de donner beaucoup plus d'ampleur et de volume au noeud. Un petit effet classe non-négligeable.

Mais il n'y a pas que les noeuds simples et les Windsor, il y en a bien d'autres ! Je ne parlerai pas du noeud papillon, mais je voudrais vous en lister quelques autres :

Ce sont des noeuds standards, par opposition au noeufs fantaisistes qui ne risqueraient pas de passer inaperçu :

Tout ce que je viens de vous raconter est expliqué en détail sur cet excellent site avec des schémas pour pouvoir reproduire chacun de ces noeuds. A mettre dans ses favoris.

 

 
© 2012 Guillaume Laforge | The views and opinions expressed here are mine and don't reflect the ones from my employer.